A la recherche du temps passé

Tout ce que vous pouvez savoir sur l'histoire de la Bretagne et de son patrimoine. Une mine d'information également pour les randonneurs avec des tas de balades...Ce forum s'adresse est également un lien pour tous les passionnés de détection de loisir.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MONCONTOUR

Aller en bas 
AuteurMessage
goldmax35
Admin


Messages : 134
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 48
Localisation : Bretagne nord

MessageSujet: MONCONTOUR   Mar 10 Juin - 0:25

MONCONTOUR



Des manoirs aux châteaux.

Au 15è siècle, l’aristocratie bretonne est nombreuse. Elle se compose d’une multitudes de nobles ruraux, et d’anoblissement parfois récent, et souvent peu différents des hobereaux.*
Cette aristocratie se démarque du reste de la population rurale par son habitat spécifique. Il s’agit essentiellement de manoirs, où l’agrément l’emporte sur les fonctions défensives et où les bâtiments de l’homme sont dissociés de ceux du bétail. Du 15è siècle au 17è siècle, ces demeures vont se multiplier (on en comptera plus de 1300 sur toutes les Cotes d’Armor).
La présence d’un centre toilier important à Moncontour au 16è siècle a probablement favorisé la construction de ces manoirs. Mais la plupart d’entre eux sont liés à l’exploitation de la terre, comme en témoigne la présence des communs ou des fermes de proximité.
Les dispositifs défensifs sont minoritaires et jouent plus souvent un rôle décoratif. Il en existe cependant : Le manoir de « la Mare » possédait un pont-levis, ceux de « la Touche-Trébry », de « Vauclair » et du « Gué-Chaussé » étaient entourés de fossés et d’une enceinte…
Une constante architecturale apparaît dans presque tous les manoirs. Il s’agit d’un escalier hors d’œuvre, situé dans une tour plus élevée que le bâtiment et faisant office de donjon. Cette tour est majoritairement ronde et accolée à un angle. Il existe cependant des exceptions : à « Quimby » où elle est polygonale à la base puis circulaire et au « Colombier » où cette disposition est inversée.
Jusqu’au 16è siècle, le décor, souvent sobre, est inspiré du gothique : Arcs brisés à « Quimby » et la « Ville-Louet », portes aux décors en accolade à choux frisés très saillants à « Vauclair », portes plein cintre à double rangée au « Bois Ignorel » et aux « Métairies ».


Moncontour : Chef lieu de canton des côtes-d'Armor
Moncontour, c'est aussi 48 ha et 873 habitants. Ce chef lieu de canton des Côtes-d'Armor a une vocation artisanale, commerciale et touristique, et malgré sa petite taille, il a conservé son nom de ville acquis au Moyen-Age et se situe à 80 km de Rennes, 20 km de la mer et 20 km de Saint-Brieuc.
La cité, à cause de sa situation géographique exceptionnelle, est construite sur un éperon rocheux d'une hauteur de plus de 80 m, la rendant ainsi quasiment imprenable. C'est un point fort du bocage environnant. Le site naturel, les grands domaines boisés, les hameaux, le milieu rural traditionnel forment un écrin autour de la cité.

Ce nom de moncontour révèle sa situation, " entourée de monts ", c'est-à-dire du Mené au Sud et de ses ramifications dont les sommets atteignent 223 m à l'Ouest et 340 m à l'Est (Bel Air, point culminant des Côtes d'Armor). Cette forteresse défendit le duché de Penthièvre sur la route Saint-Malo-Quiberon, un des principaux axes de circulation. Le choix d'un tel site s'explique aussi par la destination de la forteresse : un poste avancé devant défendre Lamballe, capitale du Penthièvre, en cas d'attaque. Dès le 17ème siècle, les grandes demeures bourgeoises, que l'on peut toujours admirer sur la place Penthièvre, rue de Bel Orient, rue des Dames..., sont construites, par les riches négociants de toiles de lin, à l'intérieur des remparts, alors que se développent, aux pieds des murailles, les faubourgs Saint-Michel, du Bourgneuf, de l'Etang Martin...


* hobereaux : gentilhomme campagnard


Un aperçu de la place stratégique de Moncontour (80m de haut)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://detection-bretagne.forumchti.com
 
MONCONTOUR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la recherche du temps passé :: Histoires de Bretagne :: Les Cotes d'Armor :: Le pays de Moncontour-
Sauter vers: